• L'Effet Local

De l'amour, des idées folles et du fromage : U MAIN



Noms: Pascale et Max

Compagnie: U MAIN

Ville: Montréal


Contexte:

L'histoire que vous vous apprêtez à lire, c'est le genre de récit que nous voyons au grand écran ou dans les livres à succès et que nous nous disons que c'est presque trop beau pour être vrai. En fait, c'est l'histoire d'un gars et d'une fille qui se rencontrèrent en Bolivie lors d'un voyage. Après être tombés en amour, ils décidèrent de revenir au Québec avec l'idée de lancer une entreprise aux valeurs humaines dans laquelle ils pourraient tous deux s'épanouir...


Le seul hic, c'est que Pascale et Max n'avait pas énormément de ressources... pour être honnête, 200$. Ça ne l'est pas empêché de démarré U MAIN, une entreprise qui offre des kits de fabrication de fromages artisanaux à la maison. À-vrai-dire, ils démontrent que l'alimentation est au coeur de nos vies, et avoir contact plus profond et direct avec ce que l'on mange peut nous apporter beaucoup de bien.



Histoire:

«On faisait tout à vélo quand on a commencé U MAIN. Max n'avait pas encore son permis de conduire au Canada et moi je n'avais pas de permis tout simplement... Donc, tous les marchés et les épiceries où nous devions nous rendre avec nos produits, on devait s'y rendre à bicyclette. On utilisait des backpacks et des boîtes à lait pour mettre nos kits de fabrication démontés. Les ingrédients, les instruments, vraiment tout y était! Puis, on partait à vélo comme ça, tout encombré, en direction de notre points de vente. Une fois arrivé sur place, on installait notre petit kiosque et assemblait les kits.»

Pendant que je faisais le pitch de vente aux clients, Max montait les kits au fur et à mesure.

«C'était vraiment une période où on a tout donné, comme l'expression le dit. Franchement, je ne crois pas qu'on aurait pu faire un effort plus grand que celui qu'on a fait initialement. On y mettait tout notre temps, notre énergie et tout notre coeur dans chaque geste. Par contre, on avait bien fait nos recherches avant de se lancer. On a fait énormément de validation de marché au tout début et ça nous apportait une certaine tranquillité d'esprit dans les moments plus difficiles. C'est jamais facile de devoir continuer d'avancer malgré ses peurs et ses insécurités.»


«De plus, on a eu la chance d'avoir une grande couverture médiatique. Beaucoup de gens d'affaires et d'étudiants se sont intéressés et ont contribués au projet.»


«Aujourd'hui, on est très fier d'où on est rendu et de la façon qu'on travaille. On travaille notamment avec des sous-traitants qui emploient des personnes avec des handicapes physiques et/ou éloignés du marché du travail à Montréal. C'est super important pour nous, tant au travers de nos produits que dans la manière dont nous gérons notre entreprise, d'y intégrer nos valeurs et notre éthique, soit d'avoir un impact social et environnemental positif. On a aussi une équipe très multiculturelle et composée à 80% de femmes!


Donc... c'est ça U MAIN!»


Mot des entrepreneurs:

Dans une époque pleine de changements et de défis, il est impératif de créer et de travailler au service du plus beau, du sacré de l’humanité et en harmonie avec la nature.

Joignez la communauté de U MAIN sur:

Continuez votre lecture:

On vous tient au courant!

  • Instagram