• L'Effet Local

Deux entrepreneures, de l'art et une mésaventure à Boston, en bref!



Noms: Cynthia Moreau et Maude St-Louis

Compagnie: Bref Mtl

Ville: Montréal


Contexte:

Après l'ouverture d’un petit pop-up shop représentant les oeuvres de ses amis(es) et de son copain, Maude a fait la rencontre de Cynthia qui, elle aussi, avait déjà le désir ardent d’ouvrir une boutique depuis qu’elle était toute jeune.


L’essence de Bref, c’est d’accompagner et d’aider des artistes, des créateurs(rices) et des marques émergentes à se faire connaître via une galerie-boutique thématique.


Passionnées par l’art, Cynthia et Maude ne font pas les choses à moitié. Bref, c’est bien plus qu’une simple boutique, c’est une mise en scène et une expérience théâtrale en soi qui rend honneur aux exposants(es). Par contre, elles vous le diront, ça n’a pas été de tout repos de faire connaître l’entreprise et de bâtir leur réputation. Justement, en voilà un bon exemple…



Histoire:

« En 2018, nous sommes allées à Boston pendant 6 mois. Nous avons été approchées par un promoteur avec un projet bien spécial. Il voulait créer un village éphémère, un nouveau quartier, qui s’appelait le She-Village.


L’idée était d’inviter des entrepreneures et d’y aménager des petites boutiques temporaires où ces femmes pourraient afficher et vendre leurs produits pour une durée de six mois. »


Et nous, on dit tout le temps oui à tout. GO!

« Nous pensions que ça aurait été super simple: tu envoies tes produits là-bas et tu te rends sur place pour exposer. C’est comme ça que nous avons appris à la dur comment fonctionne les douanes et l’importation/exportation.


Nous voyagions à toutes les deux semaines et nous interchangions entre le Canada et les États-Unis de façon à continuer de gérer notre boutique à Montréal et développer celle à Boston. Pendant que l’une était ici, l’autre était là-bas.


Nous pourrions certainement écrire un livre sur toutes les péripéties que nous avons vécues durant ces six mois, mais en voilà une bonne... »



« Nous sommes même pas encore arrivées là-bas et c’est déjà hyper compliqué logistiquement et légalement parlant. Nous cherchons un appartement à Boston à distance et finalement nous trouvons un beau condo près de l’emplacement du village. Nous discutons avec le propriétaire, nous échangeons nos informations, nous avons même un bail de signé! Nous procédons donc au paiement et jusque-là tout semble bien normal...


Nous partons en direction de Boston, deux semaines avant l’ouverture de la boutique, question de bien se préparer. Nous en profitons pour aller voir notre nouveau condo. Nous nous présentons à la réception et expliquons notre situation et demandons pour la clé de notre logement. Nous lui montrons nos papiers, le bail, et tout le reste, mais elle ne trouve rien qui corresponde à notre entente. On commence à paniquer.

C’est à ce moment-là que nous réalisons que nous venions de nous faire prendre dans une arnaque… Nous sommes à quelques jours du lancement, et soudainement, nous avons plus de logement, en fait, nous en avons jamais eu apparement selon la dame. Tous nos papiers sont faux et on été inventés de toutes pièces par l’escroc!


Encore à ce jour, l’enquête est toujours en cours et nous n'avons eu aucune nouvelle... Ça, c’est le début de notre belle expérience à Boston! »


Mot des entrepreneures:

L’enjeu des entrepreneurs qui se lancent tout juste en affaires, c’est qu’ils réfléchissent trop. Ils pensent et repensent tout avant même d’essayer quoi que ce soit. Tu vas apprendre et c’est normal. C’est comme ça que tu avances!

Joignez la communauté de Bref Mtl sur:

On vous tient au courant!

  • Instagram